Favoriser l’émancipation économique des femmes grâce à l’inclusion financière

Ven 09 avril 2021Classé dans ArticlesVue(s) 213 fois

S’il existe de nombreuses théories du changement concernant l’émancipation économique des femmes, la plupart d’entre elles reposent sur trois piliers : l’accès aux revenus et aux biens, le contrôle et la jouissance des gains économiques, et le pouvoir de décision. Ces thèmes sont liés à bien des égards à l’inclusion financière et à la théorie du changement du CGAP, qui repose sur les opportunités et la résilience. Les femmes qui ont les moyens de prendre des risques, d’aspirer à un plus grand champ de possibles et de faire face à l’adversité en se protégeant elles-mêmes et leur famille peuvent exercer une plus grande maîtrise sur leur vie.

Et celles qui peuvent accéder à des services essentiels, qui les aident à développer leurs capacités ou à mieux utiliser leur temps, sont mieux à même d’investir dans des activités productives et génératrices de revenus qui peuvent profiter à l’ensemble de leur famille et de leur communauté. Mais il y a aussi un aspect culturel. Si les femmes ont été conditionnées toute leur vie à croire qu’elles n’ont aucune puissance d’agir, comment peuvent-elles saisir leur chance et développer leur résilience ? Elles doivent pouvoir se projeter dans ces possibilités — et disposer du soutien matériel et juridique nécessaire pour les saisir — pour être en mesure de prendre en main leur propre destin.

Pour plus d'informations : https://www.findevgateway.org/fr/blog/2021/03/favoriser-lemancipation-economique-des-femmes-grace-linclusion-financiere 

Fermer