INVESTISSEMENTS DANS LA FILIÈRE CAFÉ-CACAO : BILAN SATISFAISANT POUR LE PROGRAMME FCIP

Jeu 15 avril 2021Classé dans ArticlesVue(s) 65 fois

La 10ème session du Comité de Pilotage du Programme d’Investissement pour les Sociétés Coopératives et les Vergers Cacaoyers de Côte d’Ivoire (FCIP), s’est tenue le 25 mars 2021 à Seen Hôtel Plateau, sur le thème « Progrès du FCIP dans le contexte de la covid- 19 », dans le cadre d’un bilan d’activités, en vue d’en dégager les perspectives 2021. 

Il ressort qu’en dépit des effets collatéraux liés à la crise sanitaire, le bilan 2020 des activités du programme est globalement satisfaisant.

Pour preuve, dans le courant de l'année 2020, 63000 producteurs ont été formés aux bonnes pratiques agricoles, à l’entrepreneuriat et à l’éducation financière. 125 sociétés coopératives ont bénéficié des offres et services du FCIP en vue d’une meilleure professionnalisation. 56295 nouveaux comptes d'épargne et 55669 portefeuilles électroniques ont été ouverts ainsi que l’octroi de 24 milliards de crédits. Au total, depuis la mise en œuvre du programme en 2017, 110 000 comptes bancaires ont été ouverts. Parallèlement, 1 200 000 producteurs agricoles ont été identifiés par le Conseil Café-Cacao.

Sur le plan opérationnel, ce bilan témoigne de la réussite de l’implémentation de la digitalisation dans les programmes d’investissements et d’accompagnement des acteurs de la filière café-cacao.

Dans cette dynamique, le comité de pilotage, au titre des résolutions pour l’année 2021 a décidé d'accélérer le processus de digitalisation des paiements dans la filière café-cacao, en vue d’une meilleure sécurisation et d’une meilleure gestion financière des revenus des acteurs du secteur.

Aussi, la 10ème session du comité de pilotage a adopté le plan stratégique d’accompagnement technique et financier du processus de renforcement des capacités des sociétés coopératives de la Fédération Nationale des Femmes Productrices de Cacao (FNFPCC CI).

Le comité de pilotage a par ailleurs dégagé les principaux champs d’actions au titre des perspectives 2021.

Il s’agira entre autres, d’accélérer l’élaboration des cartes professionnelles, biométriques et géolocalisables des producteurs, en vue d’optimiser le système de traçabilité et de bancarisation y afférent ; d’augmenter la dotation des fonds de roulement des coopératives pour une meilleure gestion des besoins financiers et le développement des exploitations agricoles. L’une des perspectives consiste aussi à transformer les coopératives en agent bancaire dans l’optique de faciliter leur proximité avec les producteurs.

Par ailleurs, pour cette année 2021, l’accent sera davantage mis sur la constitution d’une base de données dynamique et fiable utile à la professionnalisation des coopératives, et à l’amélioration de l’environnement financier puis administratif.

L’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (APIF-CI), entend pour sa part contribuer à l’atteinte des objectifs 2021 du FCIP à travers l’opérationnalisation de ses axes stratégiques. Notamment, l’amélioration de l’accès aux services financiers, la promotion de la finance numérique, la protection et l’éducation financière des populations vulnérables et exclues.

Fermer