Les décideurs financiers ont un rôle majeur à jouer dans la création d'emplois, déclare le gouverneur de la BCEAO

Lun 01 juillet 2024Classé dans ArticlesVue(s) 999 fois

Les mandats des banques centrales leur permettent de plus en plus d’influencer la création d’emplois, affirme Jean-Claude Kassi Brou, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

S'exprimant lors de la 13e table ronde des dirigeants de l'Initiative africaine pour les politiques d'inclusion financière (AfPI) de l'Alliance pour l'Inclusion Financière (AFI) à Abidjan, le gouverneur de la BCEAO a souligné qu'avec beaucoup plus de personnes entrant sur le marché du travail que d’emplois créés, il y avait un besoin urgent de mettre en place un cadre pour réduire le chômage. 

M. Jean Claude BROU a évoqué les différents leviers mis en place par la BCEAO pour favoriser la création d’emplois, notamment l’efficacité de la politique monétaire, les programmes d’éducation financière, ainsi que la mise en place de réglementations permettant l’émission de monnaie électronique et le paiement instantané. Il a également mentionné les efforts de la Banque centrale en matière de politiques d’entrepreneuriat et d’investissements dans les infrastructures, notammentdans la connectivité numérique, et a souligné l’importance de la coordination des efforts entre les secteurs privé et public pour parvenir à un financement productif. 

Les points de vue du gouverneur ont rencontré l’adhésion de Madame Aida Mbodji, Ministre de la Délégation générale du Sénégal à l'entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes, qui a souligné l’importance de l'éducation, de la sécurité alimentaire et de la connectivité Internet comme des conditions préalables essentielles pour accéder à des emplois décents.

Ce partage d’expériences s’est tenu à l’occasion d'un panel présidé par le directeur exécutif de l'AFI, le Dr Alfred Hannig, auquel participaient également Brian Commettant, premier vice-gouverneur de la Banque centrale des Seychelles, Felicia Dlamini-Kunene, vice-gouverneure de la Banque centrale d'Eswatini, et Kee Beom Kim de l'Organisation internationale du travail.

« Les débats sur le rôle des banques centrales dans la création d’emplois, et des compromis potentiels avec leurs mandats de stabilité des prix et économique, ne sont pas nouveaux, mais avec 375 millions de jeunes entrant sur le marché du travail africain d’ici à 2030, les circonstances obligent les décideurs politiques à agir pour soutenir la création d’emplois », a révélé Dr Hannig.

« En alignant l’inclusion financière sur leurs mandats de stabilité monétaire et financière, les responsables politiques peuvent supprimer les obstacles et réaliser un impact tangible sur le taux emploi et, ultimement, sur la croissance économique », ajoutera-il.

Lien source : https://www.afi-global.org/newsroom/news/financial-policymakers-have-major-role-to-play-in-job-creation-says-bceao-governor/ 

 

Fermer