Inclusion financière / Microfinance : la Côte d’Ivoire reçoit l’appui technique de la SFI

Jeu 04 mars 2021Classé dans ArticlesVue(s) 403 fois

Le secteur de la microfinance en Côte d’Ivoire bénéficie de l’appui technique de la Société Financière Internationale (SFI) à l’effet de renforcer sa résilience opérationnelle face à la crise de la Covid-19 qui perdure depuis mars 2020 dans le pays.

Au cours d’une réunion par visioconférence qui s’est tenue le mardi 2 mars 2021, le programme d’appui au secteur de la microfinance a été présenté.  Il s’articule en deux grandes phases qui visent d’une part à faire une analyse du secteur de la microfinance avant et après la survenue de la pandémie à Covid-19 ; et d’autre part à fournir un soutien en conseils et un renforcement des capacités. 

L’analyse d’impact qui constitue la première phase de ce programme consiste à évaluer le secteur de la microfinance au niveau national.

Cette évaluation permettra de réaliser un état sur les performances du secteur avant la pandémie du coronavirus ; puis de constater depuis l’avènement de la pandémie, les défis de management et de gestion de portefeuille.

Un exercice de stress-testing sera effectué auprès du marché de la microfinance. Il permettra à partir de l’analyse des données collectées auprès des acteurs du secteur de la microfinance et de l’analyse des dispositions prises par les autorités locales et régionales d’évaluer les capacités de résistance et de relance du secteur malgré la présence de la Covid-19.

Une étude de marché de l’impact de la pandémie sur les Micro Petites et Moyennes Entreprises (MPME) sera orientée vers les clients afin de comprendre leurs besoins financiers et non financiers et d’y apporter des réponses.

La SFI entend également analyser les mesures fixées par les autorités pour soutenir le secteur.         

Cette analyse des mesures permettra de faire un examen de la plu value du plan de soutien économique mis en œuvre par la Côte d’Ivoire et par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour atténuer l’impact de la pandémie à Covid-19 sur les activités de la microfinance.

En ce qui concerne le renforcement des capacités, la SFI envisage accompagner les institutions de microfinance et leurs clients à travers des formations sur diverses thématiques.

Pour mener à bien ce projet en faveur des institutions de microfinance en Côte d’Ivoire, la Société Financière Internationale (SFI) a mis en place une équipe constituée de l’APIF-CI, de la BCEAO, de la Direction de la Réglementation et de la Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés (DRSSFD) et de l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (APSFD).

À travers cette importante collaboration, l’APIF-CI joue pleinement son rôle de coordination et d’encadrement de l’intervention des acteurs nationaux et des partenaires techniques et financiers.

Le secteur de la microfinance participe au développement économique en ce sens qu’il constitue un moteur pour les activités génératrices de revenus des acteurs du secteur informel tout en favorisant leur inclusion financière.

Fermer