Étude sur les paiements marchands

Jeu 27 août 2020Classé dans Projets en coursVue(s) 708 fois

Description du projet

La Better Than Cash Alliance (BTCA)  est un partenariat de gouvernements, d'entreprises et d'organisations internationales qui accélère la transition des paiements en espèces aux paiements numériques afin de réduire la pauvreté et de stimuler une croissance inclusive, catalyser le développement d'écosystèmes de paiements numériques inclusifs dans les pays membres pour réduire les coûts, accroître la transparence, faire progresser l'inclusion financière  en particulier pour les femmes et stimuler la croissance inclusive.

Le Gouvernement de la Côte d’Ivoire a rejoint la Better Than Cash Alliance en mai 2018 avec l’engagement d’accélérer le passage du pays des paiements en espèces aux paiements numériques. D'ici là, le pays a créé une Agence pour l'inclusion financière (APIF) en 2019 et a lancé la même année une stratégie et une feuille de route combinées pour augmenter l'inclusion financière de 41% (Findex 2017) à 60% (objectif 2024).

Dans le cadre de son mandat de mise en œuvre de la stratégie d'inclusion financière du pays, l'APIF a sollicité le soutien de l'Alliance pour l'exécution de la feuille de route pays et notamment la priorité N ° 2.1: « Promouvoir les paiements numériques marchands ».

L’initiative se concentrera sur l’élaboration d’une « Note d’orientation courte et ciblée pour accroître les petits paiements numériques des commerçants en Côte d’Ivoire ».

La note fournira à l'équipe APIF des enseignements et des recommandations exploitables pour l'exécution de la priorité de la feuille de route nationale d'inclusion financière ciblant les petits commerçants. La note d'orientation et les appels d'apprentissage associés (décrits dans la section B.) - renforceront les capacités et les activités de l'APIF pour la création de partenariats écosystémiques visant à accroître l'acceptation par les petits commerçants des paiements numériques.

La recherche fera ce qui suit :

  1. cartographier les principaux obstacles du pays à l'adoption des petits commerçants.
  2. documenter les initiatives lancées jusqu'à présent et les enseignements tirés au niveau des pays.
  3. identifier les principaux intervenants impliqués dans ces initiatives et leurs rôles.
  4. tirer parti des exemples de pays internationaux existants où des initiatives réussies (exemple : projets pilotes, incitations, direction d’acteurs, etc.) pour accroître l’acceptation des petits commerçants ont été lancées afin de tirer des enseignements pertinents pour la Côte d’Ivoire.
  5. Inclure les perspectives des différents types d'acteurs à saisir : entreprises, PSF, partenaires au développement, gouvernements, régulateurs et associations industrielles.

Le rapport final sera publié en tant que bien public avec l'intention que d'autres pays apprennent des résultats.

 

Voir ci-dessous document à télécharger:

Fermer