Côte d'Ivoire : les experts présentent les options stratégiques pour la mise en place des outils d’éducation financière

Ven 01 juillet 2022Classé dans ArticlesVue(s) 80 fois

Le Ministère de l'Economie et des Finances, à travers l’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière (APIF-CI) en collaboration avec le cabinet de Consultants People Power Inclusion (PPI), ont initié ce jeudi 30 janvier 2022 à la CRRAE UEMOA, Abidjan-Plateau, un atelier de validation des options stratégiques pour la mise en place des outils d’éducation financière.

A cette occasion, les experts ont présenté au cours de sessions plénières et travaux de groupes les options stratégiques pour la mise en place des outils d’éducation financière.

Cet atelier a pour objectif de présenter les résultats issus de la collecte des données réalisée à l’échelle nationale sur la période de février à mai 2022 et recueillir les contributions des différentes parties présentes sur le choix stratégiques à opérer pour la mise en œuvre du Programme National d’Education Financière (PNEF).

Selon Diomandé Gondo, Chef de cabinet, représentant le Ministre de l’économie et des finances, l'analyse du niveau d’accès aux populations au système financier 2021 a révélé que parmi la population adulte ne disposant pas de compte, 21,7% au total évoquent le manque de confiance à l'égard du système financier. Ce constat dit-il reste un indicateur du faible niveau d’éducation financière d’une franche significative de la population en dépit des progrès réalisés.

« L'Etat est donc conscient des effort à fournir pour atteindre en 2024, l'objectif de 60% de taux d’inclusion financière. En rappelant que celui-ci s'établit en 2021 à 51% contre 41% en 2017 », a précisé M Gondo, qui a par la suite signifié que le présent atelier marque une étape importante qui permettra de poser les fondements des travaux d’élaborations du contenu des modules d’éducations financières, de la conception des outils de formations et de sensibilisation, ainsi que l’adoption des canaux de diffusion en fonction des cibles.

Sur une période de février à mai 2022, Bara Ndaw, Directeur des opérations PPI Afrique de l'ouest et Afrique centrale, a indiqué que sa structure a effectuée une collecte des données dans les 14 Districts de la Côte d'Ivoire sur les différentes cibles (salariés, jeunes, les planteurs).

Les enquêtes de terrain ont révélé aux dire du Directeur des opérations PPI, qu'il y’a une méconnaissance des services financiers, mais aussi un manque de confiance de ces populations envers les institutions en générales, tels que les banques et les institutions de micro finances.

« Les notions d’assurance ne sont pas connues par la populations. Sur l’épargne une franche de la population épargne et d'autres n'épargne pas parce qu'elle n'on pas de revenu conséquent », a ajouté l'expert en inclusion financière.

La Banque Mondiale apporte son appui au financement de cette activité, dans le cadre du Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de base aux citoyens (PAGDS).

 

CT

 

Lien source : Abidjan.net 

Fermer