Inclusion Financière – 2ème édition du Salon International de la Finance Digitale / LA SÉCURISATION DES SYSTÈMES FINANCIERS AU CENTRE DES ÉCHANGES

Lun 10 juillet 2023Classé dans ArticlesVue(s) 498 fois

 La finance digitale qui est l'application des technologies numériques aux activités financières…a été au centre des échanges récemment, à Abidjan-Cocody du 22 au 23 juin dernier, lors de la deuxième édition du Salon International de la Finance Digitale (SIFD). 

Face aux experts, consommateurs et autres acteurs liés à la thématique de la sécurisation de la finance digitale, le Chef de Cabinet M. Diomandé Gondo, représentant le Ministre de l’Économie et des Finances, à l’ouverture des travaux, a souligné les efforts du Gouvernement en faveur de la protection des clients. « Conscient de la nécessité de mieux protéger le client, le Gouvernement place l’usager des services financiers au centre des actions de sécurisation des systèmes financiers. À cet égard, il a mis en place depuis 2016, l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF CI) pour assurer la médiation entre usagers et fournisseurs de services financiers en cas de litige », a-t-il précisé.

Dans la dynamique de cette sécurisation, le représentant du Ministre a aussi traduit l’engagement du Gouvernement à prioriser les initiatives nationales en matière de finance digitale. « Au regard de la place prépondérante de la technologie pour l’essor de l’inclusion financière, le Gouvernement ivoirien a consacré un axe à la promotion de la finance digitale dans le cadre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière (SNIF 2019-2024). Plus de trois (3) années après la mise en œuvre de cette stratégie, des progrès significatifs ont été réalisés en ce qui concerne particulièrement la finance digitale. A cet effet, le taux de pénétration de la monnaie électronique en Côte d’Ivoire est passé de 34% en 2017 à 40% en 2021 », a-t-il révélé. Cependant, face à cette embellie, des risques inhérents aux services financiers demeurent réels. 

« Selon une étude récente réalisée en 2022 en collaboration avec le CGAP, environ 40% des utilisateurs des services financiers numériques estiment avoir perdu de l’argent, soit en réagissant à un message frauduleux, soit en payant plus que prévu ou encore suite à un dysfonctionnement au moment de la transaction », a déploré Monsieur Gondo.

C’est pourquoi, tout en encourageant l’auditoire et les panélistes à profiter de cette plateforme de partage d’expériences en vue de tirer parti des informations pertinentes sur les sujets à aborder au cours des discussions, il a exprimé la satisfaction du Ministre à appuyer ce type d'événement.

Pour la suite, neuf panels ont été organisés. Les thématiques ont porté sur l’utilisation, la sécurisation et le développement de la Finance Digitale dans les institutions publiques et privées en Afrique de l’ouest et particulièrement en Côte d’Ivoire. Les participants ont échangé sur des questions liées aux  paiements digitaux dans le secteur des transports en Côte d’Ivoire; à l'état des lieux de l’utilisation des services de monétisation digitaux par les populations rurales; aux innovations numériques du secteur agricole ivoirien; aux enjeux et perspectives de la lutte contre la corruption en Afrique subsaharienne; à la sécurisation des systèmes de paiement des frais liés à l’éducation; au développement de la monétisation des plateformes digitales; à la sécurisation des flux financiers bancaires; aux perspectives de la crypto-monnaie en Afrique; et à la digitalisation des assurances.

Le Salon International de la Finance Digitale est une initiative de la structure Christ Image qui a bénéficié de l’appui institutionnel du Ministère de l’Économie et des Finances.

                                                                                                                                 Sercom APIF

Fermer