Lancement de l’Etude sur le Panorama des Fintechs en Côte d’Ivoire – Ce qu’il faut retenir

Lun 13 juillet 2020Classé dans ArticlesVue(s) 668 fois

Le jeudi 09 juillet 2020, l’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (APIF-CI), avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale, a procédé au lancement virtuel de l’étude panoramique sur les fintechs en Côte d’Ivoire. 

Présidée par Madame Caroline TIOMAN, Directrice de l’APIF, cette rencontre virtuelle a vu la participation de la Banque Mondiale ainsi que plusieurs structures publiques et privées au nombre desquelles figurent des fintechs, des incubateurs, des émetteurs de monnaie électronique, des banques, des organes publics de supervision de régulation et d’encadrement des opérateurs de l’écosystème de l’inclusion financière.

Madame TIOMAN a situé le contexte et les objectifs de l’étude. En effet, cette étude a pour objectif de rencontrer les différents acteurs de l’écosystème des fintechs en vue de les identifier, d’examiner les défis et contraintes majeures qu’ils rencontrent, d’analyser les opportunités dont dispose le pays afin de favoriser l’essor des fintechs. L’étude permettra de formuler des recommandations pour un mécanisme de gestion des fintechs, catalyseur pour l’inclusion financière. 

A sa suite, Madame Maimouna GUEYE, Spécialiste Senior du Secteur Financier à la Banque Mondiale, a présenté le contexte de l’appui technique et financier de la Banque ainsi que les travaux réalisés au plan international dans le domaine des Fintechs, notamment l’enquête sur les fintechs réalisée au Sénégal et en Côte d’Ivoire qui relève des points d’améliorations au niveau réglementaire, au niveau politique et au niveau du cadre de collaboration entre les acteurs de l’écosystème.

Monsieur Youssouf TRAORE, Expert en Service Financier Numérique, consultant en charge de la réalisation de l’étude est par la suite intervenu pour présenter la méthodologie de l’étude, la présentation du chronogramme, ses attentes vis-à-vis des structures à rencontrer et les retours relatifs aux questionnaires transmis.

Une série d’interventions des participants a permis de relever une satisfaction générale des participants en ce qui concerne l’étude, de répondre à des questions de clarification et de noter quelques contributions.

Au terme de ce lancement officiel de l’étude panoramique sur les fintechs, Madame Caroline TIOMAN a, au nom de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances, remercié les participants et réitéré sa gratitude à la Banque Mondiale pour son appui à la réalisation de cette étude.

Elle a enfin souhaité que les recommandations qui en découleront, donnent plus de visibilité aux actions futures en vue d’une meilleure organisation du secteur des fintechs et du renforcement de la synergie entre les acteurs du système financier.

Fermer