CÔTE D’IVOIRE / PROGRAMME NATIONAL D’ÉDUCATION FINANCIÈRE - LES AGENTS ET LES PARTENAIRES DE L’APIF FORMÉS AUX MÉTHODES D’ANDRAGOGIE

Mar 07 novembre 2023Classé dans ArticlesVue(s) 471 fois

L’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (APIF CI) ainsi que les parties prenantes de l’écosystème, de la politique nationale d’inclusion financière, ont bénéficié auprès de l’Institut des Finances de Côte d’Ivoire (IdF), d’une initiation aux techniques fondamentales de l’animation en andragogie, art et science d’éducation des adultes.

Cette session organisée du 30 au 31 octobre 2023, fait suite à celle initiée du 3 au 4 mai, au sein du pôle scientifique et d’innovation de l’Université Félix Houphouët Boigny sis à Bingerville. Ces sessions se déroulent en prélude à la phase de diffusion des modules de formation élaborés sous la coordination de l’APIF CI, dans le cadre du Programme National d’Education Financière (PNEF). 

L’objectif de cette formation est de mettre les participants en capacité d’animer efficacement une session de formation en leur inculquant les fondamentaux de l’apprentissage chez l’adulte et en leur permettant de se familiariser avec les techniques et méthodes d’animation de sessions de formation.

Les procédés utiles à la maîtrise des techniques d’animation par l’andragogie ont été prodigués suivant quatre (4) axes. Il s’agit notamment, de la définition des notions et caractéristiques de l’andragogie ; de l’accueil et de l’intégration de l’apprenant par le formateur; de l’attitude comportementale et des mécanismes à appliquer par le formateur pour une bonne communication didactique et enfin, de la gestion d’un groupe d’adultes au cours des sessions de formation. 

Au travers des échanges et des partages d’expériences, les participants ont pu comprendre et se sont appropriés les éléments basiques à appliquer pour le management et la gestion efficace d’un groupe lors d’une formation en andragogie.

« A la différence de la pédagogie qui est l’art d’enseigner les enfants par la transmission de contenus entre un maître et son élève; l’andragogie est un partage d’expériences, un échange interactif entre un formateur et plusieurs apprenants adultes », précise le formateur principal, BOTTI KALOU RAOUL, qui est également en charge de la sous-direction de la formation continue à la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP). 

En ce qui concerne les mécanismes de sélection pour évaluer la crédibilité d’un formateur, Monsieur BOTTI recommande deux techniques majeures. 

La meilleure approche est de s’assurer et de sélectionner un formateur doté d’une expérience irréprochable et d’une connaissance approfondie de la matière qu’on veut dispenser. Et en deux, quand notre choix se porte sur un formateur, celui-ci doit avoir la capacité de conduire et de canaliser les apprenants vers l’objectif final recherché par tous.

Pour M. BROU PATRICE, Directeur de l’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (APIF CI), « l’enquête nationale menée lors de l’élaboration des outils, modules et supports d’éducation financière, a montré que la population ciblée par le PNEF, composée essentiellement d’adultes, a une faible connaissance en éducation financière; d’où, l’opportunité de la formation d’un pool de formateurs selon les méthodes appropriées ».

En effet, le PNEF cible les jeunes, les salariés, les entrepreneurs dans le secteur des TPE/PE/PME/PMI et les populations rurales.

Quant à Madame CLAUDIE RIGAUT, la cheffe de projet de l’IdF, elle « porte l’espoir, que les acquis qui découleront de la formation, enrichissent la politique d’éducation financière et participent à l’atteinte des 60% envisagés au terme de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière 2019-2024 ».

Pour rappel, le PNEF a été adopté en Conseil des Ministres le 26 février 2020 avec pour vision, de renforcer les compétences financières des populations à faibles revenus ; d’assurer l’alphabétisation et la numératie financière des populations et, de contribuer à la protection des consommateurs, suivant les objectifs de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (SNIF 2019-2024) qui vise à faire passer le taux national d’inclusion financière de 41% en 2017 à 60% en 2024.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                Sercom/ APIF

Fermer