CÔTE D’IVOIRE – L’INCLUSION FINANCIÈRE, LEVIER DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS - UN PROGRAMME D’ACCES AUX SERVICES FINANCIERS DE BASE BIENTÔT INITIÉ DANS LA RÉGION DE LA NAWA PAR L’APIF CI ET LE BIT

Ven 07 juin 2024Classé dans ArticlesVue(s) 74 fois

L’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (APIF CI) en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT) procédera, du 10 au 14 juin 2024, au lancement conjoint des activités de deux projets destinés à renforcer l’inclusion financière dans la perspective de la lutte contre le travail des enfants en milieu rural, précisément à Soubré dans la région de la NAWA.

À travers un cadre d’échanges et de réflexion orienté vers la finance solidaire, le projet ‘‘Ensemble Agir sur les Causes profondes du Travail des Enfants ’’ (ENACTE) et celui intitulé ‘‘Accélérer le processus d’éradication du travail des enfants en Afrique phase 2 (ACCEL Africa 2) seront présentés, en vue de la mobilisation et l’engagement des acteurs actifs dans les chaînes de valeurs agricoles du cacao.

Au cours de cet atelier, les causes et les conséquences du travail des enfants en Côte d‘Ivoire seront abordées ; mais aussi, des pistes de solution telles que l’éducation financière seront abordées, pour sortir les populations rurales du système de l’exploitation abusive des enfants dans les plantations.

Dans la dynamique, l'occasion sera donnée aux participants de consolider les partenariats existants et d'en nouer de nouveaux. Ainsi, les acteurs institutionnels, les partenaires sociaux, les organisations de la société civile et les institutions financières pourront établir une base de collaboration.

Cet atelier sera donc un espace d’échange multi-latéral propice à la définition d’actions complémentaires et synergiques entre les acteurs du monde agricole, de l’écosystème financier, des institutions publiques et les partenaires au développement à la fois engagé dans la lutte contre le travail des enfants et au renforcement de l’inclusion financière en Côte d’Ivoire.

Les projets ENACTE et ACCEL Africa 2 prévoient des actions visant à permettre aux agriculteurs de mieux appréhender les services financiers tels que la microfinance, l’épargne, la micro-assurance agricole et l’investissement.

Quant à la contribution de l’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière de Côte d’Ivoire (APIF CI) à cet atelier, elle se situe à divers points.

D’abord, à travers sa mission de coordination et d’encadrement de l’intervention des acteurs nationaux et des partenaires techniques en matière d’inclusion financière ; ensuite, la mise en œuvre de la composante inclusion financière desdits projets concourt à la réalisation des objectifs de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière SNIF 2019-2024 portant notamment sur les axes relatifs respectivement à (i) l’amélioration de l’accès aux services financiers des populations vulnérables et exclues et à (ii) la protection des clients et l’éducation financière.

Fermer